CONCEPT

Le processus de transformation Féminéo

fémineo

D’où nous vient notre petite voix négative ?

En naissant, le nourrisson ne sait pas qui il est. Il entends la voix de sa mère, de son père  qui lui parle du monde,  de qui lui dit qui il est, ce qu’il ressent, de ses émotions qui le submerge.

il y a 2 types de voix  pour construire son identité , sa confiance en soi

  • Les voix d’acceptation  : tu es beau, je te comprends, tu as le droit d’etre different de moi, je t’aime comme tu es
  • La voix du jugement :  tu es vilain, tu es fatiguant,  tu es incapable, tu es trop gros , tu fais de la comédie. tu m’énerves. fais comme moi. je sais mieux que toi. je le fais pour ton bien etc…

Cette voix extérieure devient notre petite voix intérieure. je continue à me juger toute seule en boucle.

 

C’est toujours le parent qui donne l’identité à l’enfant. Autrement dit, la confiance en soi ne vient pas de soi, mais de l’autre. L’identité nait dans le regard de l’autre et se construit en fonction que ce que tu dis,  pense ou ressent de moi.

 

Comment  la transformer en une voix positive?

Pour vivre cette expérience et accéder à notre voie (voix) intérieure. Il nous faut dépolluer les voix entendu dans notre enfance (jugement, moquerie, critiques, menace …) pour que quelque chose de nouveau, une voix douce  émerge.

1ère étape : Nettoyer notre corps émotionnel :

Dés-identication parentale : re-connaître ses fausses croyances qui ne nous appartiennent pas. cette petite voix rabaissante  qui finalment n’est pas la notre.

2ème étape : Planter des graines d’amour, de permission, de confiance : 

Auto-maternage : retrouver sa petite  voix intérieure bienfaitrice grâce à l’aide des méditations féminéo.

 

si les blessures de font par voix des mots qui dévalorisent, la guérison peut se faire  par la voix, des mots qui accueillent.

Témoignage à chaud

Nathalie, 42 ans :