L’Hosanna: l’art de la confiance en soi

Le rituel l’HOSANNA©

Ou L’art de la confiance en soi par l’auto-acclamation

 

 

Qu’est-ce que l’HOSANNA ?

 

Le mot ‘’Hosanna’’ signifie en hébreux louange, bénédiction, cri de joie.

L’HOSANNA© est un texte de force et d’affirmation pour réciter ses propres éloges afin de prendre sa place avec les autres. Celui qui récite ne se met pas ni au dessus, ni en dessous des autres, il existe. Ainsi la proclamation de son propre HOSANNA renforce le cœur des autres.

L’utilisation du ‘’Je’ qui est utilisé dans la cette pratique est accepté car c’est un ‘’JE’’ qui dépasse l’égo de l’individu. C’est l’expression de notre appartenance à quelque chose de plus grand qui nous est commun.

Il y a 2 types d’HOSANNA

  • L’HOSANNA de soi (louer son courage, jouer un rôle brave face aux difficultés, défier l’ennemie et le vaincre)
  • L’HOSANNA de l’autodérision (se moquer de ses imperfections sans se dénigrer, avec humour)

 

L’HOSANNA© ne peut se comprendre seulement de manière intellectuelle, c’est en l’écoutant ou en le lisant avec son cœur, se laissant remplir par ses émotions que l’on peut se faire une idée bien réelle.

 

 

Les grands bénéfices psychologiques de l’HOSANNA ?

Dans notre culture française, il est souvent mal vu de faire la louange de soi pourtant au niveau psychologique, ce rituel à de nombreux bénéfices.

 

Un art de l’apaisement

Sur le plan psychologique, face à un évènement douloureux, l’être humain souffrait deux fois :

  • Lors de l’évènement.  La peur. Exemple : Annonce de la perte d’un travail.
  • Après l’évènement avec le sens que la personne donne à son épreuve. La peur de la peur. Exemple : Après le renvoie de son travail, elle se dit qu’elle ne sera plus à la hauteur, qu’elle ne se relèvera pas. Si cet état devient permanent, c’est la dégringolade. Si par contre la personne retrouve des ressources en elle et se reprend en main, cette épreuve peut être le déclencheur vers un nouveau travail qui s’inscrit plus dans ses valeurs.

 

L’HOSANNA permet d’agir sur cette deuxième souffrance. La personne ne peut pas changer son renvoie du travail mais elle peut lui donner un sens énergisant. Ainsi l’HOSANNA aura des vertus thérapeutiques.

L’HOSANNA sera encore plus puissant s’il est exprimé à la première personne du singulier. Par ce principe, nous reconnaissons la part de l’autre en nous car nous sommes tous connectés.

Un art de la célébration

L’HOSANNA propose de recourir à une parole libre, une parole poétique, métaphorique, symbolique, et théâtrale, pour se nommer soi-même, et nous invitent à devenir encore plus vivant, dans une vie encore plus féconde. il célèbre la vie à travers la personne.

 

Un art du déploiement de soi

L’HOSANNA est une école de l’humilité et de l’authenticité. C’est un texte récité ou lu, de préférence devant un public, à travers lequel la personne consent à se laisser voir au plus intime de soi et à se laisser surprendre jusqu’à l’émerveillement.

 

Un art de la transformation

L’HOSANNA ne consiste pas seulement à se définir. Il est aussi action transformatrice, qui a comme effet de propulser la personne au-delà d’elle-même.

 

 

Témoignage 

 

Ecrire son auto-acclamation quel que soit son âge, n’est ni arrogant, ni égoïste ni une technique de pensée positive magique. Il s’agir d’être à l’écoute ce qui se tisse en nous. Pratiquer L’hosanna stimule l’estime de soi et reconnecte chacun à son élan vital. Quand on donnevoix à ce qu’on est, on reconnaît dans le même temps cette dignité chez les autres. Léa.

Tout accueillir. Tout amplifier. Tout contempler. Louise .

Grâce à l’amplification, nous abandonnons l’habitude rationnelle du contrôle et accueillons des images, des métaphores qui nous habillent et disent ce qui nous habite. Elles parviennent à traduire en mots ce qui vient à l’âme et que j’accueille. Marie. 

 

Notre peur la plus profonde, c’est notre lumière. En laissant notre lumière briller, nous donnons incidemment aux autres la permission d’en faire autant. Lorsque nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. Nelson Mandela